La “Renaissance” à l’épreuve de la “World History”

Mots et usages d'une catégorie historiographique

La “Renaissance” à l’épreuve de la “World History”

Si on la considère comme une catégorie historiographique, la Renaissance est-elle menacée dans son existence par les pratiques de l’histoire mondiale ou globale qui en montreraient non seulement les limites, mais aussi les dangers ? Avant de répondre à cette question, il faut interroger le compagnonnage de ces deux chrononymes que sont les Grandes Découvertes et la Renaissance : leur histoire ne fut pas un long fleuve tranquille et il faut en réalité attendre le grand moment « civilisationnel » des historiens pour que la Renaissance soit associée à « la promotion de l’Occident ». On peut aujourd’hui, avec les historiens qui y réfléchissent depuis une dizaine d’années, proposer plusieurs chemins pour saisir la Renaissance dans un contexte mondial et plus seulement européen : entre l’élaboration d’une Renaissance inclusive et la relégation de toute Renaissance, les voies sont nombreuses et montrent la fécondité, sinon la longévité, de la catégorie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut