Le XIIe siècle de Michelet

Mots et usages d'une catégorie historiographique

Le XIIe siècle de Michelet

Michelet, inventeur du concept historique de Renaissance, a-t-il appliqué celui-ci aux « renaissances médiévales » et en particulier à celle du XIIe siècle ?

Il voit surtout le XIIe siècle comme une période d’élan, de dynamisme et de liberté, dans le prolongement du XIe, mais qui se brisent au tournant des années 1200, stérilisés par l’Église et la scolastique.

Il y identifie certains éléments de « renaissance » : le renouveau de l’école incarné par Abélard, la résurrection du droit romain, la redécouverte de la nature et l’apport des traductions de textes arabes, mais sans en faire une présentation cohérente. Pour lui, si Renaissance du XIIe siècle il y a eu, ce fut une Renaissance imparfaite et avortée, qui était portée surtout par des marginaux (Abélard) et des dissidents (les Vaudois, Joachim de Flore).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut